Doctorat : Optimisation déterministe et stochastique pour des décompositions matricielles/tensorielles couplées. Application au traitement de signaux multi-dimensionnels et au traitement d’images en grande dimension

Candidature avant : 31/05/2018

Modalité :
La thèse se déroulera au sein des laboratoires LIS, UMR CNRS 7020 (Ecole d’ingénieurs SeaTech, Université de Toulon, Toulon, France), dans l’équipe SIIM (SIgnal IMages) du Pôle Signal Image.

Nadège Thirion-Moreau : Professeur des Universités,
Laboratoire LIS, UMR CNRS 7020, Equipe SIIM,
Tél: 04.94.14.24.56, email: thirion@univ-tln.fr

Cyril Prissette : Maître de Conférences non HDR
Laboratoire LIS, UMR CNRS 7020, Equipe SIIM (Signaux et Images),
Tél: 04.94.14.67.03, email: prissette@univ-tln.fr


Résumé :
Cette thèse aura pour objet des développements d’ordre théorique avec un souci d’application à des données expérimentales. Ces développements porteront sur les décompositions tensorielles (non-négatives) couplées (tenseurs d’ordre deux, trois et/ou quatre) pour le démélange d’images (de spectroscopie de fluorescence, hyperspectrale) ou encore de signaux multi-dimensionnels. Alors que les traitements conjoints des données consistent à décomposer simultanément un grand nombre de blocs de même dimensions, les traitements couplés des données nécessitent la manipulation et la décomposition de blocs (matrices ou tenseurs) de dimensions différentes, correspondant à des grilles d’échantillonnage spatial, spectral (ou toute autre modalité considérée) non superposables et à des rapports signal à bruit éventuellement très différents. Il est alors nécessaire de résoudre un problème de décomposition couplée où le couplage fait non seulement intervenir des opérateurs d’interpolation mais éventuellement aussi d’autres types d’opérateurs (décalage, atténuation, etc.). La plupart des méthodes de la littérature procèdent de manière itératives en alternant d’un problème de décomposition à l’autre [20] - ce qui est très sous-optimal - au lieu de considérer directement le problème couplé [16][15][17]. Ce type de problème peut également se poser en dimension encore plus grande dans tous les problèmes de surveillance par des réseaux de capteurs. Cette thèse qui s’inscrit dans les thématiques de deux des trois axes transverses de l’UTLN (MEED et INP), est le prolongement naturel des travaux de J.-P. Royer [4] et de X. Vu [2] (tous deux ayant été co-encadrés par N. Thirion-Moreau). Des compétences supplémentaires en algorithmique, optimisation stochastique et parallélisation d’algorithmes seront apportées par C. Prissette. Elle portera sur des problèmes d’optimisation souscontrainte en grande dimension. Nous y traiterons les aspects modélisation, couplage et choix des fonctionsde coût à optimiser. La première étape de la thèse consistera à formaliser et à valider un modèle mathématique suffisamment général et flexible pour pouvoir s’appliquer à la grande diversité des configurations réelles que l’on peut rencontrer. Cela implique :
• Le choix de la (les) matrice(s) commune(s) dans les décompositions couplées,
• Les liens entre les autres matrices intervenant dans les décompositions : opérateurs d’interpolation
mais éventuellement aussi d’autres types d’opérateurs (décalage, atténuation, etc.)
• La nécessité de prise en compte de la majorité des contraintes du problème traité (parcimonie, non négativité, etc.)

Ensuite, à partir de la modélisation retenue et du simulateur de données réalisé, il s’agira de développer de nouveaux algorithmes permettant d’identifier l’ensemble des paramètres du modèle considéré. Pour cela, une étude théorique sera réalisée en termes d’existence, voire d’unicité, de régularité et de stabilité de la solution.

Ensuite, nous passerons à l’analyse numérique qui conditionnera le choix de l’algorithme d’optimisation à mettre en oeuvre et fournira une approximation de la solution. Nous étudierons la robustesse des algorithmes développés vis-à-vis d’erreurs (rang des tenseurs, modèle, bruit additif, non-linéarités, non-stationnarité, etc.) et testerons également l’intérêt dans un tel contexte d’introduire des pénalisations. L’étude de la complexité algorithmique sera réalisée, répondant à notre contrainte de rapidité d’exécution. Dans un dernier temps, les problèmes liés à la grande dimension seront traités. Pour accélérer les temps de traitement, nous envisageons de proposer des versions adaptatives [12] des méthodes développées afin de mieux prendre en compte l’aspect dynamique des phénomènes observés ou parallélisables [19][11] en utilisant MapReduce et l’architecture Hadoop popularisée dans le domaine du Big Data [18]. Enfin des tests sur des jeux de données réelles issus de plusieurs domaines d’application différents seront ensuite réalisés.




   Post-doctorat : Observation et caractérisation des déformations 3D d'organes à tissus mous par IRM ultra rapide

Candidature avant : 01/07/2019

Modalité :
Nous recherchons un titulaire d’un doctorat dans un domaine connexe à la modélisation géométrique, la caractérisation de surfaces, la segmentation en 3D à partir d’IRM. Il ou elle sera intéressé.e par un projet pluridisciplinaire et par l’imagerie médicale. Des compétences en mathématiques appliquées seront particulièrement appréciées. Le langage python sera l’outil de développement privilégié.
La durée prévue du contrat est de 12 mois. Le salaire mensuel sera compris entre 2300 et 2700 € selon l’expérience.
Pour postuler, envoyer lettres de motivation, C.V. et 2 lettres de recommandations par mél à marc-emmanuel.bellemare@lis-lab.fr, stanislas.rapacchi@univ-amu.fr.

Résumé :
Projet. Les troubles de la statique pelvienne regroupent un ensemble de pathologies qui induisent une altération dramatique de la qualité de vie des malades. La physiopathologie de ces troubles reste encore mal connue ce qui complique leur prise en charge. Nous proposons de contribuer à améliorer ces deux points en développant une séquence d’acquisition IRM associée à une reconstruction volumique adaptée à la visualisation du mouvement des organes en 3D. Les travaux déjà réalisés au LIS ont permis la caractérisation en 2D des déformations des organes. Une approche de reconstruction 3D dynamique à partir d'IRM a récemment été proposée pour la vessie [ISBI_2019]. Le travail de recherche consistera à proposer une stratégie de modélisation des volumes des organes à partir de séquences IRM ultra rapides. La visualisation du mouvement et de la déformation de ces organes en 3D est nouvelle. Par ailleurs, des outils de caractérisation des surfaces reconstruites seront proposés pour en permettre l’analyse et l’évaluation quantitative.
Le projet se déroule dans le cadre d'une collaboration entre le LIS et le CRMBM UMR 7339. Le travail se déroulera à Marseille essentiellement au laboratoire LIS mais le (ou la) jeune chercheur.e sera également amené.e à se rendre sur le site de l’hôpital de la Timone pour contribuer au développement des séquences IRM au CRMBM ainsi que pour des échanges avec les partenaires cliniciens.Le CRMBM UMR 7339 est le centre marseillais spécialiste de l’IRM regroupant 80 chercheurs et adossé au CEMEREM qui est la plateforme des imageurs à 1,5T, 3T et 7T entre autres.




   Concours PR/MCF : Maître de Conférence en Informatique - Profil Traitement Automatique de la Langue

Candidature avant : 01/09/2019

Modalité :
Campagne d'emploi synchronisée 2019
N° harpège de l’emploi : 52157
Poste à la Faculté des Sciences de l'Université d'Aix-Marseille - Site de Luminy
Contact recherche : alexis.nasr@univ-amu.fr
Contact enseignement : jean-marc.talbot@univ-amu.fr

Résumé :
MCF en informatique, profil recherche dans le domaine du Traitement Automatique des Langues, à la frontière entre le TAL et l’apprentissage automatique, ou les sciences cognitives ou la linguistique.




   Concours PR/MCF : Professeur en Informatique - Pôle Calcul

Candidature avant : 01/09/2019

Modalité :
Campagne d'emploi synchronisée 2019
N° harpège de l’emploi : 50102
Poste à la Faculté des Sciences de l'Université d'Aix-Marseille - Localisation Marseille
Contact recherche : yann.vaxes@univ-amu.fr
Contact enseignement : jean-marc.talbot@univ-amu.fr

Résumé :
Professeur en informatique, recherche en algorithmique, structures discrètes, logique, méthodes formelles, modèles de calcul, complexité, géométrie ou intelligence artificielle.




   Concours PR/MCF : Maître de Conférences en Informatique - Pôle Calcul

Candidature avant : 01/09/2019

Modalité :
Campagne d'emploi synchronisée 2019
N° harpège de l’emploi :
Poste à l’IUT de l'Université d'Aix-Marseille - Site d\'Arles
Contact recherche : yann.vaxes@univ-amu.fr
Contact enseignement : brett.desbenoit@univ-amu.fr

Résumé :
L’activité de recherche attendue devra s’inscrire dans une des équipes du pôle Calcul du LIS. Une attention particulière sera donnée aux candidat·e·s expérimenté·e·s dont le projet scientifique s’intègre dans l'une des lignes de force suivantes du pôle : algorithmes et structures discrètes ; logique et méthodes formelles ; modèles de calcul et complexité.




Concours PR/MCF : Maître de Conférence en Informatique - Pôle Image

Candidature avant : 01/09/2019

Modalité :
Campagne d'emploi synchronisée 2019
N° harpège de l’emploi : 59964
Poste à l'IUT Département Réseaux et Télécommunications (R&T)- Localisation Marseille
Contact : Djamal Merad - djamal.MERAD@univ-amu.fr

Résumé :
Recherche : Vision par ordinateur et Photogrammétrie Enseignement : Télécommunication (Transmission Analogique/Numérique, transmission large bande, Fibre optique)




Concours PR/MCF : Professeur en Informatique - Ecole Polytech Marseille - département Informatique

Candidature avant : 01/09/2019

Modalité :
Campagne d'emploi synchronisée 2019
N° harpège de l’emploi : 56430
Poste POLYTECH MARSEILLE - Site de Luminy
Contact Recherche : Mustapha Ouladsine - mustapha.ouladsine@lis-lab.fr
Contact enseignement : Mohamed Quafafou - Mohamed.quafafou@univ-amu.fr

Résumé :
  • Profil Enseignement :
    Profil d’enseignement : La personne recrutée, affectée au département informatique, enseignera prioritairement dans ce département mais pourra être amenée à apporter ses compétences dans les autres départements de Polytech Marseille. Il/Elle participera aux enseignements d’introduction en d’informatique (programmation, algorithmique, systèmes d'information, génie logiciel, réseaux, systèmes d'exploitation, etc.). Néanmoins une expérience plus spécifique dans un des domaines comme l’analyse des données, l’intelligence artificielle, la sécurité des systèmes, les objets connectés sera appréciée. La personne retenue participera à la diversification de la pédagogie au département : pédagogie par projets, classe inversée, semaine bloquée, etc. Il/elle prendra en charge la création de nouveaux cours et accompagnera ainsi l’évolution des programmes pédagogiques du département. Il/elle prendra aussi des responsabilités administratives, par exemple, le recrutement des élèves, l’organisation de la participation du département aux divers événements et l’encadrement de projets de stages.
  • Profil Recherche :
    La recherche en informatique au LIS UMR 7020 est structurée principalement dans deux pôles : pôle calcul et pôle sciences des données. La personne recrutée, devra renforcer l’une des lignes de forces de ces pôles, le critère majeur de sélection étant l’excellence scientifique.




Concours PR/MCF : Professeur en section CNU 61/63 - Ecole Polytech Marseille

Candidature avant : 01/09/2019

Modalité :
Campagne d'emploi synchronisée 2019
N° harpège de l’emploi : 76566
Poste POLYTECH MARSEILLE
61 – Génie informatique, automatique et traitement du signal
63 – Génie électrique, électronique, photonique et systèmes
Contact Recherche : Mustapha Ouladsine - mustapha.ouladsine@lis-lab.fr
Contact enseignement : Romain Laffont - Romain.laffont@univ-amu.fr

Résumé :
  • Enseignement :
    Le (la) Professeur (e) recruté(e) prendra des responsabilités dans le cursus ingénieur de Polytech marseille. Dans le cadre du projet d’école, il/elle s’investira dans un rôle d’animateur d’équipe pédagogique, pour des projets liés au développement de l’établissement. Le (la) candidat(e) retenu(e) sera amené(e) à intervenir dans les filières de formation en lien avec la thématique sciences et technologies du numérique. Fort(e) de son expérience antérieure, il (elle) prendra une part active dans l’évolution des pratiques pédagogiques, au niveau de sa discipline et des enseignements transversaux ou professionnalisant de l’école. Le (la) candidat(e) retenu(e) participera au développement du projet d’école dans le cadre d’un ou plusieurs items : pédagogies actives, création ou l’évolution de programmes pédagogiques.
  • Recherche :
    Le (La) candidat(e) retenu (e) aura le profil d’un enseignant-chercheur de haut niveau scientifique ; il développera un projet de recherche expérimental et/ou théorique dans une ou plusieurs thématiques des sciences et technologies du numérique représentées dans Polytech Marseille et les unités associées : Modélisations et simulations, Instrumentation, Informatique, Électronique, Optique, photonique, Électromagnétismes, Physique des composants.




CDD : 9 postes d’ATER sont ouverts au Département Informatique et Interactions avec rattachement LIS

Candidature avant : 02/09/2019

Modalité :
Doctorant en dernière année de thèse ou jeune docteur.

Résumé :
9 postes d’ATER sont ouverts en première campagne au département informatique et interactions de la faculté des sciences : \begin{itemize} \item 4 postes d’ATER 100% en section 61 \item 4 postes d’ATER 100% en section 27 \item 1 poste d’ATER 50% en section 27 \end{itemize} Le laboratoire de rattachement de ces postes est le LIS UMR 7020 Vous trouverez sur la page ci-dessous l’ensemble des informations pour déposer votre candidature : https://drh.univ-amu.fr/recrutement-ater