Bandeau du Laboratoire d'Informatique & Systèmes (LIS)

Voyage sur les voix des océans

CONFÉRENCE SUR LE THÈME DE L'ACOUSTIQUE EN MILIEU MARIN

LE JEUDI 14 AVRIL AU CINÉMA LES VARIÉTÉS À 16H

Impossible de parler de Marseille sans évoquer la mer ! Impossible de parler Acoustique à Marseille sans évoquer l'acoustique en milieu marin, qu'elle concerne la propagation des sons à travers les mers et les océans, les chants produits par une faune marine d'une extrême diversité ou encore - préoccupation beaucoup plus récente - de l'impact de l'activité maritime humaine sur cet écosystème si fragile. Nous vous proposons donc une conférence scientifique par Hervé Glotin, professeur au laboratoire LIS et à l'Université de Toulon, et deux pièces sonores composées par Maxence et Léonore Mercier avec des enregistrements sonores collectés en mer. Gratuit sur inscription sur https://www.eventbrite.fr/e/billets-voyage-sur-les-voix-des-oceans-304631961397

CONFÉRENCE «VOYAGE SUR LA VOIX DES OCÉANS» PAR HERVÉ GLOTIN

Image_cachalot.jpeg Depuis quinze ans l'équipe du Pr. Hervé Glotin au CNRS LIS Toulon arpente les voix des océans... Tous ces chants de cétacés, ces créatures merveilleuses, méconnues, mais pourtant parfois si proches de nous. Ils sont aussi dotés d'un sonar, fascinant de précision et d'intelligence que vous écouterez et visiterez en détail via les exemples choisis pour leur qualité, enregistrés aux quatre coins du monde, et analysés par Intelligence Artificielle. Il s'agira notamment des plus grands cétacés comme les Cachalots ou les Rorquals de méditerranée, écoutés durant des années au large de Toulon notamment, ou encore d'Orques au Canada ou Norvège, ou bien de dauphins roses d'Amazonie... Nous présenterons aussi les dangers qu'ils endurent, comme le plus sournois : le bruit que notre industrialisation leur inflige... Hervé Glotin est professeur d'informatique IA et Bioacoustique au CNRS LIS univ. Toulon. Il est membre honoraire de l'Institut Universitaire de France, porteur de la Chaire nationale en IA bioacoustique sous-marine et directeur scientifique de Sphyrna Odyssey en suivi 3D des cétacés par acoustique passive depuis des drones surface. Avec son équipe DYNI, il réalise des recherches sur des sons méconnus... avec l'IA requise et des applications nombreuses sur la planète, dont des bouées intelligentes pour l'évitement des collisions des cétacés avec le trafic maritime.

PIÈCE SONORE «UNDERWATER HIDDEN SOUND LIFE» DE MAXENCE MERCIER (15MIN 56S)

Le public est invité à s’immerger parmi les cachalots, suivre les échanges de groupes sociaux de dauphins globicéphales et ressentir l’impact de l’homme sur la biosphère des grandes profondeurs. Présentation complète et écoute binaurale : https://www.tripinlab.com/underwater-hidden-sound-life/ Maxence Mercier est compositeur et artiste numérique, né en 1982 à Paris. Il crée des oeuvres et des dispositifs avec du son spatialisé depuis 2004. Il aborde les problématiques de la transmission de l’information par une approche esthétique, sociologique et comportementale. C’est dans la multiplicité d’interactions sensibles qu’il tisse les motifs de son écriture. Crédits : composition de Maxence Mercier, production Tripinlab, sons du projet Sphyrna Odyssey  collectés par Fabien de Varenne, Marion Poupard, Hervé Glotin, Paul Best, Maxence Ferrari, Marina Oger, Sara Erler, Jean-Baptiste Hanrion, Pierrick Rouf, Jérôme de Varenne.

PIÈCE SONORE «BAPTÊME» DE LÉONORE MERCIER (17MIN 51S)

Baptême est une composition sonore immersive qui propose un voyage imaginaire sensitif vertigineux. Celui d’un saut en parachute en plein ciel qui se prolonge dans l’océan, passant de l’air à l’eau. Tomber du ciel pour ensuite explorer les profondeurs aquatiques, côtoyer les mammifères marins, avant de regagner la ligne de partage et de refaire surface à l’air libre. Biographie de Léonore Mercier : la relation alchimique qui s’opère lorsque les médias s’interpénètrent est pour elle source d’inspiration. Plasticienne, réalisatrice et compositrice, son approche est transversale entre ces différents médiums. Les mondes plastiques, sonores et visuels se mélangent, se croisent, se confrontent, s’harmonisent. La pratique du piano classique, de la musique électro-acoustique, du jazz, de la radiophonie, a aiguisé profondément son acuité et influe continûment sur ses créations sonores et musicales. Crédits : composition de Léonore Mercier, production Radio France, 2021.