TALEP

Traitement Automatique du Langage Ecrit et Parlé

Mots clés

Responsable

Alexis NASR

Membres permanents

Marie-Helene Stefanini Monique Rolbert Alexis Nasr Elisabeth Godbert
Jose Deulofeu Frederic Bechet Benoit Favre Carlos Ramisch

Membres non permanents

Ahmed Hamdi Olivier Michalon Jeremy Trione Jeremie Tafforeau
Mokhtar Billami Bianca Pasqualini Silvio Cordeiro Sebastien Delecraz
Jeremy Auguste Robin Perrotin Thibault Magallon Gabriel Marzinotto
Manon Scholivet Simone Fuscone Anne-laure Mealier

Objectif scientifique

TALEP est l’acronyme de Traitement Automatique du Langage Ecrit et Parlé et désigne l’équipe créée au sein du LIF le 1er janvier 2008. L’équipe résulte de la fusion de l’ancienne équipe CALN (Compréhension automatique du langage naturel, dirigée par Paul Sabatier) du LIF, et d’une partie de l’équipe DELIC (Description Linguistique Informatisée sur Corpus, dirigée par Jean Véronis), ancienne équipe d’accueil (EA 3779) de l’Université de Provence.
 
L’équipe TALEP réalise des travaux linguistiques fondamentaux avec le souci d’une formalisation rigoureuse qui permet des traitements automatiques non triviaux de la langue. Elle constitue et diffuse des ressources linguistiques électroniques (corpus, lexiques, grammaires, etc.) dont elle étend régulièrement le contenu.
 
L’équipe TALEP conçoit des algorithmes et des programmes pour le traitement automatique des langues. Elle développe des logiciels génériques, comme CONTEXTES, ILLICO, MACAON ou MICA au moyen desquels des applications spécifiques sont réalisées.
 
L’équipe TALEP couvre différents aspects de la modélisation de la langue et de la production de ressources pour le traitement automatique, comme :
  • la nature de la langue : écrit et oral ;
  • le style de la langue : normé et déviant ; spontané et préparé/planifié ; formel et informel ;
  • la couverture linguistique : langue générale et sous-langages ;
  • les langues traitées : français, anglais, japonais,… ;
  • les modèles des connaissances sur la langue mis en œuvre : symbolique, numérique (probabiliste) et mixte ;
  • les méthodes employées pour l’acquisition des connaissances sur la langue : introspective, (semi-)automatique, apprentissage automatique.
  •  
    Pour ce qui est des traitements automatiques, l’équipe TALEP s’intéresse aux aspects suivants :
  • les niveaux de compréhension : compréhension complexe et compréhension partielle ;
  • les processus, algorithmes et architectures : analyse et génération ;
  • l’évaluation des processus de traitement automatique de la langue ;
  • les types d’applications du traitement automatique : constitution automatisée de ressources linguistiques ; dialogue homme-machine en langage naturel ;
  • l’apprentissage de langues ; aide aux handicaps ; aide à la traduction automatique ; indexation, extraction et recherche d’informations.
  • Voir aussi dans «Science des données»

    BDA DIMAG DYNI
    Tutelles